Retour

Sustainability

Gestion de la durabilité pour les biens immobiliers: reporting et benchmarking

Miriam Kittinger 10.05.2017

Vous avez décidé d’aborder le thème de la durabilité pour votre portefeuille immobilier. Désormais, la devise suivante devient votre mot d’ordre: des actes à la parole! La communica-tion externe est encouragée et appréciée par différents groupes d’intérêts. À l'interne, un système clair de reporting et de benchmarking contribue à mieux identifier les points forts et les potentiels.

Reporting

Le reporting interne permet un contrôle efficace et efficient ainsi que le pilotage du portefeuille sur la base des objectifs définis. Contenus, forme, fréquence et destinataires du reporting doivent s’axer sur ces objectifs.

Le reporting externe doit tenir compte du besoin d’information des groupes cibles abordés. Il est possible d'affecter différentes normes de reporting dans le but d’en garantir la qualité et la comparabilité. La norme la plus répandue à l’échelle internationale pour les rapports sur le développement durable est la directive GRI (Global Reporting Initiative). Elle s’applique à tous les secteurs (pas seulement l'immobilier) et à tous les aspects des critères de durabilité (critères ESG ). À cela s’ajoutent d’autres normes de reporting, comme la norme spécialisée dans les immeubles de placement listés de l’EPRA (European Public Real Estate Association) ou le CDP (Carbon Disclosure Project), qui se concentre sur l’énergie et les gaz à effet de serre.

Benchmarking

L’homogénéisation des rapports sur le développement durable permet déjà de comparer certains indicateurs, comme la consommation énergétique, avec d’autres portefeuilles immobiliers qui établissent leurs rapports selon les mêmes normes. Par ailleurs, quelques plateformes de benchmarking qui se consacrent à comparer la performance des portefeuilles immobiliers en matière de durabilité existent, comme le GRESB (Global Real Estate Sustainability Benchmarking) ou l’ISA (International Sustainability Association). Le GRESB surtout a enregistré une grande croissance, ces dernières années, dans le domaine du référencement de portefeuille d'immeubles de placement. Aussi, une grande partie des gestionnaires de biens immobiliers réputés de Suisse sont-ils représentés dans le GRESB.

Les atouts de la transparence

Examiner régulièrement sa situation et la comparer avec d'autres s’avère une étape essentielle pour mieux identifier son potentiel. Par conséquent, reporting et benchmarking sont nécessaires pour s’améliorer.

Les exigences externes sont toujours plus strictes quand il s’agit d'une performance de durabilité transparente. On observe tant à l’international qu’en Suisse que de plus en plus d’investisseurs (surtout institutionnels) tiennent compte des critères du développement durable pour choisir leurs investissements . Et vu les critères ainsi que les directives d’investissements plus vastes, il faut donc s'attendre à une hausse de la demande de renseignements de la part des investisseurs. Mais d’autres parties prenantes comme les clients et la population font preuve d’un intérêt croissant pour de tels rapports et indicateurs.

Les rapports de durabilité et de benchmarking peuvent justement couvrir ce besoin d’informations. Dans ce contexte, la communication des objectifs stratégiques du développement durable comme la présentation des résultats effectifs sont requises.